Mars 2022 - Ukraine

Mars 2022


Enfants Solidaires en partenariat avec


  • L'association Entraide Internationale à Romagnieu - 69
  • Network Anthropia - Zurich - Suisse
  • L'association SECOL à Vaugneray - 69
  • L'assocaition Joyful Leaves - Roumanie
  • Des humains solidaires



... Met tout en oeuvre pour venir en aide aux ukrainiennes et ukrainiens...

              Le film - 08.04.22

Rencontre et explications

Ukraine 2022... ICI

               Le film - 15.04.22

Voyage et témoignages d'Ukrainiens... ICI

... Tout simplement parce qu'aucun humain digne de ce nom ne peut accepter cela sans rien faire !

Ensemble !

Nous mettons nos moyens et nos énergies en commun pour être plus efficace.


Enfants Solidaires qui est en Roumanie et donc tout prés de l'Ukraine pour la construction d'un chalet à vocation pédagogique pour les enfants se fait modestement "l'ambassadeur" de toutes ces énergies humaines.

Ce que nous essayons de faire :


Collecter des fonds pour acheter ici, en Roumanie, les produits qui manquent le plus.


Même dans les zones Ouest de l'Ukraine - un peu plus calmes pour l'instant - tout, absolument tout manque !


C'est donc avec nos contacts sur place - Enfants Soldaires a déjà fait des voyages en Ukraine - que nous établissons les listes des besoins urgents... car bien sûr nous ne pourrons palier à tout.

Ce que nous sommes en train de faire :


  • Début mars et en cours, collecte de fonds


  • Jeudi 03, achat de 152 matelas isolants


  • Vendredi 04, course en gros de nourriture



  • Dimanche 06, quelques soucis techniques à régler sur le camion et la remorque, inclus la répartition des poids dans la remorque... (lourdement chargée... chut ! )


  • Début de semaine, le camion devrait faire son premier voyage en Ukraine.

Si vous souhaitez nous aider à acheter et transporter des produits de 1ère nécessité


   Voici le lien

Nous avons vidé les stocks chez Decathlon Arad !


Matelas (style de gym) pour "améliorer" tant que faire se peut les conditions de vie des réfugiés

Une belle équipe du côté des employé(es) qui nous ont donné un grand coup de main !

Une remise de 6.5 % par la direction

Chargement de nourriture chez Selgros à Arad suivant une liste fournie qui est composée de produits alimentaires qui ne nécessitent pas de préparation compte tenu du fait que bien sûr, la plupart du temps il n'y a pas de moyen de cuisiner.

Il est difficile d'entrer en Ukraine en ce moment et pour le faire, il faut :


  • Les documents de l'association,


  • Une liste de colisage détaillée,


  • Une adresse d'une association locale,


  • Un document, sorte d'invitation, de la part de la dite association,


  • Faire un échange de tout cela dûment signé par les deux parties,


  • être attendu à l'entrée de l'Ukraine par un responsable en possession de ces documents... dûments signées... bien sûr !


Nota : Les hommes ukrainien n'ont plus le droit de quitter leur pays... ce qui complique grandement les choses.


Et, ce qui est très difficile aussi... c'est de savoir comment il faut s'y prendre et ce qu'il faut faire pour ne pas être bloqué ou refoulé !


Car c'est un peu la pagaille au niveau des réglementations... d'ou le décalage du jour de départ du camion d'Enfants Solidaires.

Voyage N° 2 en Ukraine - 16.03.2022

Muni d'une "liste de course" préparée et envoyée par les aidants de Rivna, le camion d'Enfants Solidaires, qui est - dois-je le rappeler - l'ambassadeur de votre générosité repart pour des achats et direction l’Ukraine… lourdement chargé !

 

Essentiellement de la nourriture, mais aussi quelques cartons de chaussettes, gants et bonnets chauds.

 

Série de documents attestants de "notre bonne foi", plus tout le reste dont je vous grâce ! mais dont les services frontaliers ne peuvent pas se passer 😊


J’écris ces mots depuis l’Ukraine où je viens d'entrer ( Frontière Halmeu/ Diakovo) en attendant mes contacts qui viennent me rejoindre, mais je dois dire que aujourd’hui, même si ce fut long, j’ai eu la chance de tomber sur un douanier qui connaissait 2 ou 3 mots de français "scolaire"…


je l’ai donc félicité, et du coup, il m’a accompagné jusqu’à la sortie du dédale administratif ! Impec 😊



De là à lui demander son N° de téléphone pour la prochaine foi... il y a une certaine distance que je n'oserai pas m'aventurer à franchir 😊😊

Achat de chaussettes, bonnets et gants

Achat de nourriture et d'eau...

Et bien sûr, le chargement... qui parfois, souvent ou toujours finit tard.

Frontière ukrainienne, direction l'Ukraine : Ici nous sommes dans la voie réservée aux camions... Pas grand monde qui entre !

Quelques documents plus ou moins faciles à réunir, sans quoi l'entrée en Ukraine serait... comment dire ... "un peu plus compliquée" !

Cette frontière a été "envahie" au tout début de la guerre par les ukrainiens frontaliers.


Aujourd’hui, les gens qui fuient partent de l’Est de l’Ukraine soit vers la Moldavie et Roumanie ou vers l’ouest c’est-à-dire Lviv et Rivne dans le but, soit de s’y abriter, soit de repartir vers l’Europe de l’Ouest.

 

Du coup, le passage par Halmeu / Diakovo est relativement calme… avec des coups de bourres quand même.

Calme ne veut pas dire sans contrôles ! Des fois, j’ai même l’impression qu’ils s’ennuient un peu et le camion d’Enfants Solidaires devient une occupation… "occupante" 😊


Quoiqu’il en soit, cela nous permet d’alimenter autant que faire se peut les "camps" où se réfugient les gens qui fuient l’horreur.


Une aide indispensable que le camion d’Enfants Solidaires transporte pour votre compte… vous qui nous permettez d’acheter de la nourriture.


Beaucoup de MERCI pour vous de la part de tout le monde ici !

Frontière ukrainienne, direction la Roumanie :

Toujours dans la voie réservée aux camions... Pas grand monde qui sort!


Des bus, des piétons, mais pas trop.

Le transbordement dans les fourgons qui vont vers Rivne et dans une voiture qui va vers kiev...


Toujours avec des gens trés énergiques :)

.... et trés sympathiques !

Petit souci technique avec le train arrière du camion:


Un prolongateur d'air qui s'est arraché.

Démonté, remplacé et reparti...

Un peu plus long que ça quand même !

Voyage N° 3 en Ukraine - 24.03.2022

Nous avons compté nos p'tits sous et il y de quoi refaire un voyage...

Alors, c'est reparti... pour les courses d'abord !

Nous sommes le jeudi 24 mars et le chargement de nourriture se fait comme les précédents au départ d’Arad en Roumanie.


Départ demain matin, vendredi, pour l'Ukraine... sans oublier tous les papiers nécessaires :)

 

300 litres d’huile,

pates,

riz,

flocon d’avoine,

barrettes de céréales,

pâtés,

conserves variées,

fromage style vache qui rit,

800 litres d’eau,

soupes rapides,

semoule,

sucre,

500 sets de couverts et assiettes en plastique ou carton jetable… mais bio ! il faut malgré tout essayer de respecter la nature même en périodes difficiles…


… Et encore plein de choses demandées !


Du lourd pour la remorque d’Enfants Solidaires mais aussi pour les fourgons qui viennent à ma rencontre pour dispatcher le tout ici et là où les gens se mettent à l’abri ou tentent de migrer.

 

Pas beaucoup de photos du chargement ! Explications :


                                                 Lorsque je me suis retrouvé à la sortie des caisses avec 5 palettes et 3 chariots largement remplis et que des dames, apparemment responsables de services, ont compris que j’étais tout seul pour mettre le vrac en  carton et charger… elles ont dû avoir pitié 😊 et ont fait venir deux manutentionnaires qui m’ont grandement aidé !

 

Il faut dire que le camion d’Enfants Solidaires commence à être connu ici... et le chauffeur aussi !

De belles factures chaque semaines...

                                                           Grâce à vos dons !


Du coup, pas le temps pour les photos…

27 Mars 2022


Retrouvailles avec les gars de Rivna et Moukachevo pour le transfert de tout cela.


Un peu avant, c'était jour de chance à la douane Ukrainienne :


Là aussi, le camion d'Enfants Solidaires commence à être connu :)

Bon, faut dire qu'il n'y a pas foule ici, surtout dans le sens "entrée en Ukraine".


Un des agents est venu à ma rencontre car il y avait un convoi (de voitures et fourgonnettes) allemand qui visiblement était embourbé depuis quelques heures et sûrement encore pour beaucoup car il leur manquait un document...

... et ici quand il manque un papier, ça avance aussi bien qu'une voiture sans les roues !


Bref, ce brave douanier a contrôlé le camion et la remorque et m'a invité à revenir le voir une fois terminé le "parcours administratif".


Et j'ai ainsi pu doubler tout le monde !

Pas trop de photos car ils n'étaient pas nombreux aujourd'hui et du coup, je n'ai pas eu trop de temps !

La voilà vide... et prête pour un nouveau voyage !

01.4.22


Nouveau chargement, nouveau départ pour l'Ukraine...


Toujours avec de l'alimentaire, suivant une "liste de courses" envoyée par les copains ukrainiens qui connaissent les besoins.

David, un copain australien de passage chez son frère en Roumanie... et embauché (volontairement !) pour aider au chargement.

Pierre yves, le boulanger !

Phil, musicien professionnel... et boulanger pour ce voyage !

Le four à bois embarqué dans son véhicule

Rendez-vous sur la route vers l'Ukraine avec Pierre Yves et son copain Phil.


Pierre Yves est boulanger dans les monts du Lyonnais, et il a décidé de partir avec son camion et son super four, de la farine et tout ce qu'il faut pour faire du pain... du bon pain !


Un grand et beau projet mais pas facile à mettre en place car dans ces temps de conflits il est parfois difficile de se faire une place pour aider.


Mais ils ont réussi quand-même... au moins partiellement ! Suite à beaucoup de complications, il leur restait de la farine.

Nous avons donc RDV pour embarquer cette farine et du pain qu'ils ont préparé... pour emmener le tout dans un centre d'accueil où le camion et son précieux chargement vont.


La route qui va nous mener au centre d'accueil qui se situe quelque part dans les montagnes en direction du nord de l'Ukraine

Pas beaucoup de monde en entrant en Ukraine

Avant Moukachevo, il existe la possibilité... avec beaucoup de patience... d'entrer en Hongrie.


Beaucoup de monde ici !

Un peu partout, les mêmes installations sont construites ou en cours de construction...

Pour aller au centre, il faut quitter les grandes routes... et là, il faut un peu de patience !

Le déchargement...


  • Une partie de tout ce que nous avons acheté et acheminé va rester ici au centre d'accueil mis à la disposition des gens qui fuient les zones de combats.


  • Une partie va dans un autre centre au dessus de Lviv


  • Une partie part au front dans des voitures particulières avec des gens qui partent au combat

Nous acheminons entre 2t et 2.5 à chaque voyage en fonction des demandes

08 avril 2022  -  5ème voyage depuis le début du conflit.


Le suivant s'organise !

Départ samedi 09.04 en principe...

Chargement de nourriture à Arad

Le déchargement au centre

La direction de Selgros, le grossiste, a mandaté deux gars pour m'aider à charger !


Il faut dire qu'il y avait du lourd:

800 L d'eau

200 L d 'huile

240 l de lait

550 kg de conserves diverses

... plus tout le reste :)

15 avril 2022  -  6ème voyage depuis le début du conflit


C'est reparti ! Nous avons encore un peu d'argent... grâce à vous les Humains Solidaires...


                                     Merci !

Il y a toujours du monde qui part vers la Hongrie

Il n'y a pas trop de photos de ce type car ce n'est "pas très bien vu"!


La douane pour entrer en Ukraine

Du côté des routes... rien n'a changé depuis la semaine dernière !

Le déchargement

Sauf les matelas au fond... tout ça était dans la remorque !


Sauf qu'il en manque un peu sur la photo - parti directement dans la cuisine et l'arrière cuisine -

Surprise très agréable sur le chemin du retour, j'ai croisé l'équipe de jeunes qui transfèrent passagers et marchandises avec les deux fourgons...


Nous nous sommes rencontré lors des deux premiers voyages. Nous avions transféré les marchandises dans leurs fourgons.


Grandes acolades et chaleureuses poignées de mains ! Super !

Le 22.04.2022, le camion et sa remorque partent en course avec une nouvelle liste de besoins établie par le centre en Ukraine


Eau, huile, lait, conserves, café, thé, biscuits, sucre, sel, etc...

Le lourd en dessous et le "léger" par dessus... On empile autant que faire se peut !

... Et le café ? Il vaut mieux le cacher car, sur la route, certains fonctionnaires en sont friands !!

Une équipe toujours énergique pour le déchargement !...


Je n'ai pas le droit de toucher un colis :)

Tout ce qui est là est transporté par le camion d'Enfants Solidaires... mais grâce à vous qui nous aidez !


Sans vous... les choses seraient bien plus difficiles !


                             Alors... Un GRAND merci pour vos aides

Les colombes de la paix !


L'année dernière - plus ou moins à cette époque - nous organisions en Grèce avec les enfants réfugiés kurdes mais aussi français, allemands, suisses, roumains, italiens, espagnols, grecs et sous l'idée généreuse de Jacques (qui est souvent en Grèce) une exposition de colombes de la paix coloriées par tous ces enfants.

L'idée reprend cette année... et comme Enfants Solidaires est proche des enfants réfugiés ukrainiens... voici ce qu'ils ont fait :

Nota : Certaines des photos ci-dessous sont de Andrey, activiste humanitaire ukrainien, mais mon logiciel de redimensionnement des photos est paramétré avec mon nom...

Andrey n'est pas géné par cela. Le principal est que nous avancions ensemble, me dit-il !

Pour ces enfants qui vivent la guerre, dessiner la paix... C'est aussi une manière de vous dire MERCI

Et ça ? Ben oui des ships... Je sais que ce n'est pas le meilleur des aliments, mais les responsables m'avaient demandé quelques paquets...

... Que vous avez offert !

Le 03.05.2022, nouveau départ pour l'Ukraine... Le 8ème

Toujours plein de choses suivant la liste de course établie par l'équipe de Rivna

Le centre d'accueil au dessus de Moukatchevo s'est partiellement vidé.

Les gens ont décidé de retourner à Kiev d'où ils étaient - pour beaucoup - originaire. Mais pas sans risques car des bombardements ont repris !


Le centre reste ouvert pour les gens qui attendent et sert aussi de base arrière pour expédier de la nourriture vers le front et vers Rivna...

Un de nos prochains voyages va se faire vers la Bielorussie si les conditions ne s'empirent pas !


Des bombardements ont eu lieu tout du centre où nous nous rencontrons.

Le déchargement

Les enfants prêtent mains fortes avec grand plaisir... surtout pour les cartons de ships et de biscuits :)

Dans les voitures qui partent vers le front, vous pouvez voir des cartons, de l'eau, des conserves, du sel, des pâtes... que nous avons apportés.

... Et que vous qui nous aidez avez financé !

Mais aussi...

Des sacs sont préparés...

Et...

... transportés...

... et offerts aux familles qui ne veulent pas - ou qui ne peuvent pas - quitter leur ville, aux combattants... aux résitants !

... Des repas sont offerts dans les soubassements d'une église de Rivna transformé en dortoir, réfectoire... lieu de "vie"  pour les gens qui fuient l'Est et ses horreurs !

Cette photo...

C'est pour vous - les humains solidaires - qui nous aidez financièrement pour l'achat de nourriture chaque semaine... avec plein de remerciements chaleureux et sincères à vous transmettre !