Décembre 2015 - France - Roumanie (2) : Terminé

Enfants Solidaires

 Association humanitaire enregistrée en Préfecture de l'Aube        "Des enfants qui partagent avec les enfants"

 N° W152000761 -  Code Naf : 9499Z - Siret : 830 556 957 00017   

Paroles d'enfants: "Quand on est solidaire, on n’est pas en guerre ! C’est la paix "

France - Roumanie - Décembre 2015

Préambule :


A l'origine - Voir le voyage d'Octobre 2015 -  deux quartiers étaient prévus à Hunedoara en Roumanie, mais devant l'ampleur de la « demande » nous avons choisi de faire deux opérations coup sur coup pour tenir les engagements que j'avais pris lors de ma première visite.

La bonne nouvelle du jour !

Grâce à Thierry et ses potes, des pneus neufs pour la remorque !

Novembre 2015


Lui, sur la photo ci-dessous, c'est Thierry. C'est un patron de brasserie qui se lève tous les matins à 3h30 pour faire tourner sa boite.


Et... Thierry, lorsqu'il a vu les pneus de la remorque, a appelé quelques-uns de ses potes - pas du pipo comme il dit - et ensemble ils vont offrir les pneus à Enfants Solidaires


Et... ce vendredi 27 Novembre, la remorque s'est vue chaussée à neuf grâce à :


Renaud Mancer, le transporteur qui va trouver les pneus - Jean Paul Ricard - Alexis Dumont - Karine et Thierry Pelaez qui sont les instigateurs de cette généreuse action.


Un grand merci à vous


Ce que les enfants aiment, c'est mettre leurs jouets dans la remorque...

Mais ce qu'ils aimeraient par dessus tout, c'est qu'il y ait beaucoup de « Thierry et ses potes » dans le monde car ils savent que celui-ci se porterait beaucoup mieux si tel était le cas...

Et voilà aussi ce que Karine et Thierry sont capables de faire !


Acheter un gigantesque Toblerone de 4.8 Kg !


Le mettre en tombola de Noël dans leur brasserie - Brasserie du Cadran, dans l'enceinte du MIN à Nice...


... Et verser la cagnotte à Enfants Solidaires pour mettre du carburant.

24 Novembre 2015


Ecole de  Lancrans – 01


Rencontre avec les enfants pour leur proposer un voyage vers la Roumanie – Présentation d'Enfants Solidaires dans les 3 classes attentives. Rendez-vous est pris pour début décembre


24 Novembre 2015


École de Mijoux – 01


Là aussi et comme tellement souvent - pardon, comme toujours :) - les enfants sont très curieux !

26 Novembre 2015


École de Confort - 01


Visite dans 3 classes avec le camion et la remorque garés sur la place. Bien sûr, ça intrigue un peu les habitants, mais c'est bien !


Les plus grands auront des questions, nombreuses et très pertinentes. Des enfants vraiment intéressants.

26 Novembre 2015


École de Champfromier - 01


La visite du camion est très attendue. Vivre dans un camion... ça intrigue et crée plein de questions sur les voyages.

30 Novembre 2015


École de Neuville – 69


Rencontre enrichissante avec les jeunes de la classe de 4ème.


Cécile, professeur principale, est une habituée d'Enfants Solidaires puisqu'elle en est à sa deuxième expérience.


Au téléphone elle me dit que cette année aussi ses élèves sont « super »... et je confirme car ils ont manifesté un vif intérêt pour ce que nous faisons... et ce que nous allons faire ensemble !


Mais de mon point de vue -   :)  - Cécile n'y est pas pour rien ! Elle à une manière de transmettre à ses jeunes qui, de toute évidence, donne des résultats.


Rendez-vous est pris pour le 07 décembre pour le chargement.

01 Décembre 2015


École de Mijoux  -  Le chargement


Dans la fraîcheur de l'hiver mais avec la chaleur du cœur des gens de la montagne, nous allons trier, dans la bonne humeur, et charger beaucoup de jouets, fournitures scolaires et habits pour enfants.

01 Décembre 2015


École de Lancrans - Le chargement


A fond ! Tous ces enfants, des plus petits au plus grands, accompagnés de leurs institutrices, à fond aussi - ! - vont s'investir dans ce projet à destination de la Roumanie. Bravo !

03 Décembre 2015


École de Champfromier


Une très jolie école avec un très belle équipe du coté des enseignantes et des enfants qui - une fois de plus - se sont impliqués avec beaucoup d'énergie.

C'est « leur » voyage... et ils le gèrent fort bien ! Inclus la liste de colisage et le marquage des colis

01 Décembre 2015


École de Confort


Sur la place du village, avec étonnement de quelques habitants curieux et intrigués par cette « réunion » sur la place publique :)


Le camion avec sa remorque ne pouvant entrer dans les cours des deux écoles, les enfants vont venir à pieds depuis leurs écoles chargés de sacs et de cartons... Super ambiance :) Avec en prime, la précieuse aide d'une maman !

Tri et chargement sur la place du village de Confort
Tri et chargement sur la place du village de Confort
Les enfants disent "au revoir" à leurs nounours...

04 Décembre 2015



Chezery Forens


Une soirée avec expo-photos suivie d'un délicieux vin chaud - préparé par le Chef Jean Pierre accompagné d'Hélène du  Relais des Moines où Enfants Solidaires est toujours si bien accueilli - avec un marché de Noël à la clé.


Une soixantaine d'adultes, pas une photo vendue... Mais une action extraordinaire des enfants de Chezery - encadrés par l'équipe non moins extraordinaire du TAP - qui ont décidés de fabriquer un tas de petits objets, gâteaux et petits paniers de Noël pour les vendre ce soir là au profit d'Enfants Solidaires !


Ces enfants de Chezery, après m’avoir confié leur mascotte «  Max » pour le précédent voyage ont encore trouvé une solution pour m'étonner !


Ils sont juste extraordinaires   :)


Leur travail et celui des encadrantes ont permis de récolter 250 euros... Merci à vous !


« La planète et les enfants sont toujours très contents de voir les humains se préoccuper de leur avenir » - Phrase que j'aime tant citer... se transforme parfois (ou souvent) en :


« La planète et les enfants sont toujours très contents de voir les enfants se préoccuper de leur avenir »


Juste pour rappeler qu'il ne faut jamais généraliser... Un grand merci à ces deux chefs d'entreprises qui ont versé à Enfants Solidaires 200 euros chacun pour nous aider à financer le prochain voyage...


Un grand merci aux enfants de Chezery et Lelex
Fabriqués par les enfants, ces objets sont tous plus jolis les uns que les autres !

07 Décembre 2015


École de Neuville


Super accueil, super ambiance... Elles et ils sont « à fond » !


Un petit cadeau en signe de solidarité entre les enfants de Chezery Forens et ceux de Neuville.


Les enfants de Chezery m'ont confié quelques-unes de leurs réalisations pour le marché de Noël, et en exposer une dans la classe de Neuville m'a semblé une bonne idée pour les réunir autour de ce même projet.


C'est un des objectifs d'Enfants Solidaires - Réunir les humains, petits, moyens et grands autour de projets visant à unir au lieu de haïr

Le petit cadeau fabriqué par les enfants de Chezery sera la première déco de Noël dans la classe de Cécile

12 Décembre 2015


Un petit coup de lavage :)


L'homme en train de laver l'ensemble d' Enfants Solidaires - qui en avait bien besoin - c'est le PDG des Transports Grégoire-Galliard à Sens dans l'Yonne - 150 salariés - Voir le site


Et... il a déjà rempli le réservoir à Gasoil du camion d'Enfants Solidaires !


Arrivé comme chauffeur, il a gravit les échelons et a finit par racheter la société qui était un peu essoufflée.

A force de travail, de communication avec ses employés, Laurent Hervé entouré et soutenu par son épouse et leurs enfants, a remis l'affaire sur pieds et la maîtrise parfaitement.


Il est capable - et le fait très souvent - d'être sur les quais de chargement à 3 heures du matin pour aider a la préparation de commande ou au chargement.


Si je me permets de vous raconter l'histoire de cet homme c'est parce qu'il incarne la preuve qu'il est parfaitement possible de faire « tourner sa boite » en respectant les règles élémentaires de relations humaines... Le respect étant la première.



Et, c'est une des « missions » d'Enfants Solidaires :


Aider nos enfants à grandir avec cette règle essentielle qui est le respect des gens et des choses.

Ils seront alors en mesure de construire un monde basé sur autre chose que « tout pour quelques-uns et rien pour les autres »


12 Décembre 2015


Préparation d'une expo-photos pour le début 2016


Rencontre avec Céline, plasticienne, installée à l'espace Chambertrand, près de Sens, dans l'Yonne – Voir le site


« Un plasticien est un artiste, auteur, ou créateur ayant pour média d'expression artistique des techniques ou des supports matériels variés, dits plastiques.» 


Dans sa galerie, originale car dans un bateau installé sur un étang, Enfants Solidaires va probablement exposer les photos de ses voyages, de ses rencontres, pour nous faire connaître mais aussi pour essayer de vendre quelques photos...


Ce qui pourrait nous aider à financer un prochain voyage...

... Et Many - petit bonhomme de quatre ans à qui sa maman (Céline) a expliqué "Enfants Solidaires" - a décidé d'offrir un cadeau à un enfant

18 Décembre 2015


Hunedoara


Après un voyage sans encombre - Voir le parcours emprunté - sauf problème technique avec mon appareil photo, rencontre avec l'association En-Harcore, les gens qui s'occupent des enfants défavorisés de cette ville. Nous nous mettons d'accord sur la manière de distribuer.


Les jouets seront offerts directement aux enfants dans quatre quartiers, tandis que les habits vont être déchargés dans le local de l'association.


Ils doivent être triés - par les bénévoles de l'organisation - en fonction du sexe et de la taille.


Ils seront ensuite distribués en fonction des besoins des familles connues par Estera - la fondatrice - et ses amis.

Le soir, je vais me garer sur le parking de cette grande surface pour être « éclairé » et mettre l'arrière de la remorque contre la clôture, car elle est toujours pleine.


Le responsable du magasin va « m'éjecter » avec dédain, et lorsque je tente de lui expliquer que je suis là pour les enfants de sa ville, il ne trouve pas mieux à dire que si je persiste il va faire enlever le véhicule !


Hi hihi... je voudrais bien voir avec quelle dépanneuse il va sortir le camion et la remorque de

16 tonnes :)


Mais Enfants Solidaires n'est pas ici pour faire des histoires et je m'exécute...


C'est un peu une habitude dans beaucoup de centres commerciaux... Pas tous, heureusement !

hunedoara

Cliquez ici pour voir la vidéo de la distribution


Mis en ligne le 30 décembre 2015.

Conditions de "vie difficile" pour certains enfants roumains.


Mais la Roumanie est comme beaucoup d'autres pays - Des gens très pauvres et des gens riches et/ou très riches.


La misère est présente, mais des associations locales travaillent dur pour essayer de rétablir un certain équilibre notamment par l'éducation des enfants.

C'est un pays qui a de grandes capacités, peuplé aussi de gens très hospitaliers.

Compte rendu de la distribution en textes et images

18 Décembre 2015


Hunedoara - Quartier 1


Première distribution dans un quartier défavorisé.  Les appartements ne sont dotés que d'une seule chambre quelle que soit le nombre de personnes qui y vivent.


Pas de travail, pas ou peu d'espoir, dans le meilleur des cas, une petite allocation pour les enfants. Environ 70 euros par mois pour une famille de 6 personnes. Système « D » homnis présent !

18 Décembre 2015


Hunedoara - Quartier 2


Deuxième distribution dans un autre quartier très difficile d’accès. Les gens ici n'aiment pas les « étrangers » qui arrivent avec des appareils photos car ils en ont déjà vu beaucoup avec des promesses et rien de fait.

18 Décembre 2015


Hunedoara - Quartier 3


Enfants Solidaires à réussi quelque chose d'extraordinaire...


Suite au premier voyage dans cette ville, les bruits ont couru pour dire que quelqu'un tenait ses promesses. J'avais en effet promis de revenir compte tenu de la misère catastrophique ici.


Du coup, un homme a souhaité me rencontrer pour me faire entrer dans ce quartier qui ressemble à un ghetto.

Impossible de le faire sans son accord et sa présence car ici aussi, tellement de gens ont promis... et n'ont jamais rien fait. Du coup, l'accès aux « photographes » est plutôt « pas recommandé »


Et le plus,


C'est que depuis notre premier passage, les bénévoles de l'association En-Harcore ont commencé à pouvoir faire venir les enfants d'ici au foyer et même à l'école... Chose impossible auparavant.


Une confiance est en train de s'installer !


Et permettre aux enfants d'aller à l'école, les sortir le plus souvent possible de leur environnement est un travail de fond indispensable pour leur donner une chance

de « s'en sortir »


C'est lui qui va me permettre d'entrer

Image ci-dessous:


"Sclavie" (Esclavagisme) me diront des roumains !


L'usine sur la droite est une fonderie qui employait 1 600 personnes dans les années 90.


Fermée suite au changements de politiques intérieures, elle fut réouverte par le géant de l'acier dans le monde : ArcelorMittal



  • Nombre de salariés en 2015 : 300


  • Horaire de travail : 12 heures/jour


  • Salaire d'un employé : 500 euros mensuel


  • Salaire du PDG, Lakshmi Mittal : 262 0360,25 euros mensuel

(source JDN, d'après déclarations d'entreprises)


Des accidents - parfois mortels - se produisent, notamment à cause de la fatigue accumulée.


Pas le droit d'entrer avec mon appareil photo... et même sans :)

Enfants Solidaires pense qu'ensemble, adultes et enfants peuuvent construire un monde où ce type de situations n'existe pas.


« Le meilleur moyen de prévoir le futur n'est-il pas de le construire ? »


19 Décembre 2015


Hunedoara - Quartier 4


Ici, nous sommes « chez Ovidiu » un prêtre Batiste qui fait un travail extraordinaire avec les bénévoles d'En-Harcore pour les enfants du quartier.


Ils viennent ici depuis déjà longtemps et leur situation à commencé a s'améliorer grâce à l'école, l'aide aux devoirs et les sorties aussi fréquentes que possible.


Vers la fin de la distribution, il restait des très gros nounours. Nous avons décidé - en accord avec les enfants - de faire une mini tombola à pied levé !


Du coup, la fin de la distribution est devenu un jeu !

La Roumanie c'est aussi des routes un peu difficiles parfois, des beaux villages, des villes en cours de restauration, une autoroute Est / Ouest en construction... comme partout ailleurs


Si les roumains savent faire beaucoup de choses, de belles choses... franchement ils ont un problème avec ce qu'ils appellent « barriera » : passage à niveau   :)


Là, passer plus vite qu'au pas, c'est le risque de désintégrer le véhicule entier  :)

… et ils sont quasiment tous comme celui-là... et même pire !

Mais , la Roumanie c'est aussi des belles rencontres comme ici avec Yoan.


Je me suis arrêté dans un village pour remplir mon réservoir d'eau à la fontaine.

Yoan est arrivé, intrigué par le camion et aussi par le fait de trouver un français qui parle - un peu - sa langue.


Il m'a très vite demandé si j'avais besoin de quelque chose - à manger, à boire ou autre - puis après avoir discuté quelques minutes, il m'a dit : attends, je reviens...


Et il est revenu avec un bouteille de « Tsuica de la cassa » (la goutte spéciale de Roumanie, faite à la maison bien sûr)


La pauvreté n'empêche pas la gentillesse...

23 Décembre 2015


Le retour vers les écoles de départ en en cours...

28 Décembre 2015


Le cadeau de Many est arrivé à bon port  :)  chez Bogdy, un petit garçon rencontré à Arad en Roumanie...


E Bogdy à offert un de ses jouets à Many.


Échange de cadeaux, échange de pensées, échange de solidarité !

02 Janvier 2016


L'année commence bien !


Pour une fois je ne dors pas dans le camion car invité chez des potes à Arad, en Roumanie...


Et ce matin, plus de batteries. Les deux se sont envolées dans la nuit.

Câbles arrachés, fixations tordues, etc...


Comme toujours, le premier sentiment est la colère et l'envie de.......


Mais, comme toujours aussi , il faut se reprendre et comprendre que le fond du problème c'est toujours le même. Celui pour lequel je me bats depuis des années :


L'éducation, l'apprentissage du respect, le partage afin d'atteindre un certain équilibre des biens et des valeurs au sein de notre société.



Et le fond du fond du problème est que ceux qui prétendent gérer la planète avec tous leurs ministères corrompus, pervers et remplis de bons à rien, gèrent LEURS affaires.



Les faits sont là, devant le peuple, selon un bon vieux proverbe chinois : « si tu veux cacher quelque chose, fait le dans la rue »


Et le fond du fond du fond est que tant que le peuple continuera à leur accorder des crédits... ils continuerons selon le bon vieil adage : « on ne change pas une équipe qui gagne »



L'insécurité a pour grande amie le business, et les bons à rien cités ci-dessus sont très friands de tout type de business.



Effet immédiat :


Le prochain voyage sur l'Ukraine vient de prendre une baffe, étant donné que je vais dépenser près de 500 euros pour remplacer les deux batteries... changées récemment + les accessoires de montage.

06 Janvier 2016


Pas facile de trouver les mêmes ici... Elles seront donc commandées, arriverons le lendemain... avec les mauvaises connections :(


Re commande ! et les voilà enfin remontées provisoirement - quelques modifs à faire dès que possible car pas exactement pareilles - dans le bac.

04 Janvier 2016


Pendant ce temps, Enfants Solidaires continue d'exister :)


Les cadeaux de Paul et Robert - Des enfants d'Arad, en Roumanie


Non seulement le papa de ces deux enfants très sympas m'a « promené » avec sa voiture dans tous les quartiers de la ville d'Arad pour trouver des batteries neuves pour le camion, mais en parlant de ce que nous faisons avec ses enfants, ils ont décidé d'offrir - comme ça - quelques petits jouets à des enfants (ou une école) français(e).


Et le prochain voyage vers l'Ukraine va probablement s'arrêter ici pour compléter le chargement avec une collecte qu'ils vont organiser ici.


Cela fait partie des buts d'Enfants Solidaires... Impliquer dans les deux sens - offrir et recevoir - des enfants de toutes origines pour les aider à grandir ensemble.


Tous les enfants de tous les pays ne sont pas forcément pauvres et lorsqu'ils s'investissent naturellement, cela ne peut être que bénéfique pour le futur.




14 Avril 2014 - 24 Décembre 2016 :

Un peu plus de 4 000 enfants impliqués avec nos tout petits moyens :)


J'entends beaucoup d'adultes appeler cela « une goutte d'eau »... !

07_ 08 Janvier 2016


Sur le chemin du retour,


Entre Arad (Roumanie) et Varazdin (Croatie)


Pas très bonnes conditions météo, mais ça va :)

Départ d'Arad en Roumanie le 07 Janvier 2016
Pas très chaud ce matin en Hongrie
Pas très chaud ce matin en Hongrie
Entrée en Croatie
Question climat... Pas beaucoup mieux :)
Un drôle d'arbre !
Bientôt un bonne douche pour le petit "ca mignon" :)

10 Janvier 2016


Entre Varazdin et Venise

Un petit moment, comme ça, en haut d'un col en Slovénie...


Calme, nature et café au feu de bois dans un cadre magique...


Un moment avec une pensée pour cette société qui, pour des histoires de « taux de croissance », décroit de jour en jour.


  • 16 000 enfants meurent de faim chaque jour,


  • Prés de 400 millions d'enfants sont esclaves et travaillent 12, 15, 16 heures par jour pour satisfaire des plaisirs « commandés » par les lobbyistes et les sociétés inter-continentales,


  • Des salaires qui ne permettent pas au peuple de vivre décemment,


  • Des PDG et/ou des actionnaires qui engrangent, par an, des dizaines de millions de salaire et avantages en tous genres.


12 Janvier 2016


Entre Venise et Turin – Italie


De belles lumières, un beau soleil... J'avais presque oublié que ça existe encore :)


13 Janvier 2016


Là, c'est la route pour les riches :)


L'autoroute qui mène au tunnel du Fréjus (le cousin germain du tunnel du Mont Blanc)

Pour mon camion qui est vieux, ils veulent 375 euros pour faire 13 Km...


Impossible pour moi... ni financièrement ni dans le principe :) 

Je vais donc tenter de passer par le col du Mont-Genièvre

13 Janvier 2016


Le Mont-Genièvre


Un pur délice avec un ciel bleu et du soleil.


Au poste de contrôle d'entrée en France, le gendarme sort de sa guérite et me lance très sérieusement un « Et alors » du genre : qu'est-ce que vous faites là ?

(Il faut savoir que ce col est toléré pour les camions 19 tonnes avec des contraintes d'horaires)


Puis en rigolant me dit «  On n'est pas au Paris- Dakar ?

Avec la même attitude - car visiblement ça va bien se passer – je lui répond « Si, mais je crois bien que mon GPS c'est planté » !


Supers paysages...

14 Janvier 2016


Entre Briançon et Chambéry


Après le soleil d'hier, ce matin c'est réveil sous la neige au pied du col du Mont-genièvre... et cela va durer presque toute la journée.


Ascension un peu délicate et descente encore plus, avec des pointes à 12 % … Vitesse de croisière autour de 20 Km/heure.